Commentaire

Les offices de ce jour commencent par la célébration solennelle de la Rédemption. Jésus, le fils de Dieu, entre à Jérusalem sur un âne humble. La liturgie raconte l'humiliation du Christ et fait allusion à sa souffrance et sa mort prochaines. Mais en même temps l'Église anticipe déjà la victoire du Seigneur sur le péché et la mort. Le tropaire du jour dit: "Ensevelis avec toi par le baptême, Christ notre Dieu, nous avons été rendus, par Ta Résurrection, dignes de la vie immortelle. Avec des hymnes nous te chantons: Hosanna au plus haut des cieux! Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur".

À partir du lundi de la Semaine sainte, l'Église médite dans sa liturgie sur le mystère de la Passion du Christ et la revit ainsi. Au travers de la sainte liturgie les fidèles participent aux dernières heures du ministère public du Seigneur. Les tropaires du lundi, mardi et mercredi dirigent les pensées et l'espoir du chrétien vers la Parousie: "Voici que survient l'Époux au milieu de la nuit. Heureux le serviteur qu'il trouvera éveillé! Malheureux celui qu'il trouvera indolent! Vois donc, mon âme, ne te laisse pas vaincre par le sommeil; à la mort tu serais livrée; hors du royaume tu serais rejetée. Mais dégrise-toi et dis: Saint, Saint, Saint, ô Dieu! Par la Mère de Dieu, aie pitié de nous!"