Remarques

1. sentence apocryphe - le journaliste fait allusion au caractère controversé de cette maxime attribuée à André Malraux, car on doute que l'auteur de cette affirmation soit Malraux.

2. radioscopie - ici interview.

3. le colonel Berger - André Malraux s'engage en 1939 dans les chars, est fait prisonnier à Sens, s'évade et gagne la zone libre. Devenu le colonel Berger, le résistant commande les Forces Françaises de l'Intérieur. Blessé, capturé, jeté en prison, remis en liberté en 1944, Malraux crée et commande la brigade Alsace-Lorraine. Après la guerre, André Malraux aura des fonctions importantes dans la vie politique française: conseiller technique, ministre de l'Information dans le Gouvernement de Gaulle, ministre des Affaires culturelles.

4. André Frossard - "l'homme qui a vu Dieu", membre de l'Académie française, a publié plusieurs ouvrages, parmi lesquels Le sel de la terre, Voyage au pays de Jésus, Il y a un autre monde, Le chemin de la Croix, N'oubliez pas l'amour. En roumain aux Éditions Humanitas est apparu Întrebãri despre Dumnezeu (Dieu en question). André Frossard nous donne une leçon: il faut aimer sans réserve, avec dévouement, tout ce que Dieu a créé.

5. Charles de Gaulle - général et homme politique français, chef de la République française entre 1944-1946 et 1958-1969. Il a écrit aussi plusieurs ouvrages de stratégie militaire et de réflexion politique: Le Fil de l'épée, La France et son armée, Mémoires de guerre.

6. Le chêne? - allusion au titre du livre Les chênes qu'on abat, "une interview", comme Malraux lui-même le considérait dans la préface, avec un "homme de l'Histoire", le général De Gaulle.

7. Ou le roseau? - allusion à l'affirmation de Pascal "l'homme est un roseau pensant".