Remarques

1. la fuite d'Égypte - Au bout de quatre cent trente ans, le peuple d'Israël, en esclavage chez le Pharaon d'Égypte, en obéissant à la volonté divine, quitta ce pays de la douleur. "Qu'on se souvienne de ce jour où vous êtes sortis d'Égypte, de la maison de servitude, car c'est à main forte que le SEIGNEUR vous a fait sortir de là" (Ex 13, 3). C'est la fête de Pâque, la fête des pains sans levain et du sacrifice des premiers-nés, qui rappelle aux juifs la sortie d'Égypte.

2. le désert de Sinaï - "Le troisième mois après leur sortie d'Égypte, les fils d'Israël arrivèrent au désert du Sinaï" (Ex 19, 1). C'est dans le désert de Sinaï que Dieu se manifesta sur la montagne sacrée et que Moïse reçut les termes de l'alliance: le décalogue (Ex 19-20). C'est toujours dans le désert de Sinaï qu'eut lieu la rupture de l'alliance, à cause de la désobéissance du peuple, et le renouvellement de l'alliance, car Dieu tient toujours ses promesses (Ex 32-33). Israël y séjourna quarante ans avant de pénétrer en Terre Promise.

3. la Terre Promise - la terre de Chanaan[1] que Dieu avait promise au peuple hébreu "Quitte ce lieu (le désert de Sinaï), toi et ton peuple que tu as fait monter du pays d'Égypte, et monte vers la terre que j'ai promise par serment à Abraham et à Isaac et à Jacob en leur disant: - C'est à ta descendance que je la donne." (Ex 33, 1). Pour les chrétiens, pèlerins sur cette terre, la Terre promise est la Jérusalem Céleste, la patrie spirituelle, construite de "pierres vivantes" (1 P 2, 5). On l'appelle aussi Terre de promission.

- pays riche et fertile; milieu dont on rêve.


[1] Il y a deux graphies pour ce mot; le Petit Robert utilise Chanaan, tandis que la Bible (TOB) Canaan.