Vocabulaire

calendrier n. m.

- du bas lat calendarium, système de division du temps en années, mois et jours:
calendrier julien ou vieux calendrier; calendrier grégorien ou nouveau calendrier, calendrier utilisé après la réforme du pape Grégoire XIII; calendrier israélite: l'année de 12 (année commune) ou 13 mois (année embolismique); calendrier perpétuel: procédé facilitant l'établissement du calendrier d'une année quelconque, à condition de connaître ses caractéristiques;

- emploi du temps, programme: le calendrier de travail.

commandement n.m.

- règle de conduite édictée par l'autorité de Dieu, d'une Église (loi, précepte prescription, règle). Les dix commandements (le Décalogue); 8 Il y a deux graphies pour ce mot; le Petit Robert utilise Chanaan, tandis que la Bible (TOB) Canaan.

- ordre bref, donné à haute voix pour faire exécuter certains mouvements;

- pouvoir, droit de commander: avoir le commandement;

- autorité militaire qui détient le commandement des forces armées = État majeur.

Décalogue n. m.

- du grec deka (dix) et logos (parole), dix paroles. Dans l'Alliance au Sinaï, Moïse donna au peuple, de la part de Dieu, une Loi résumée en "dix paroles": le Décalogue (Ex 20, 1-17, Dt 5, 6-22) ou les Dix Commandements. Dieu a parlé à Moïse et, par lui, aux hommes, et Sa parole prépare le fait central du Nouveau Testament: cette Parole, le Verbe de Dieu, deviendra chair par l'Incarnation. Imposée à tout homme et pas abrogée par l'Évangile, la Loi sera amenée à sa plénitude dans le Verbe incarné. (Mt 5, 17)

repentir n. m.

- avec la confession et l'absolution qui l'accompagnent, le repentir est un sacrement. C'est la prise de conscience de ce qui en nous est "contre-nature", c'est-à-dire les péchés - actions et pensées qui nous séparent de Dieu. "La transformation du péché en repentir, de l'échec en plénitude de vie, tel est en fait l'Évangile - la Bonne Nouvelle de l'Église, son joyeux message" écrit Christos Yannaras dans La liberté de la morale, Labor et Fides, Genève, 1982, p.35 (v. pénitence).