Remarques

1. Saint Isaac le Syrien - le problème de l'identité du saint n'est pas encore résolu. Les chercheurs ont indiqué comme période de vie le VIIe siècle. Saint Isaac le Syrien s'est intéressé spécialement aux efforts que l'homme doit faire pour atteindre la perfection (v. aussi Marc l'Ascète); il parle aussi de l'importance de l'humilité, de la prière. Il est considéré un prédécesseur du saint Syméon le Nouveau Théologien.

2. Saint Maxime le Confesseur - combattant pour l'orthodoxie, il prit position contre les monothélistes. Cette attitude lui coûta la vie: on lui arracha la langue pour ne plus proclamer la vraie foi orthodoxe, on lui coupa la main droite pour ne plus écrire la vérité, on l'exila et saint Maxime le Confesseur y mourut en 662. La plupart de ses œuvres a été écrite entre 626 -634 (Réponses à Thalase, Ambigua, Commentaire à Notre Père, La Mystagogie). Les analyses de saint Maxime sont d'une grande subtilité, en apportant d'importantes précisions sur les notions de personne, nature, volonté de la nature par l'hypostase.

3. Dumitru Stãniloae (1903-1993) - le plus grand théologien orthodoxe contemporain. "À mesure qu'elle sera traduite dans les langues occidentales, son œuvre s'affirmera comme une des créations majeures de la pensée chrétienne dans la seconde moitié de notre siècle." (Olivier Clément)