Mage

Personne qui est venue rendre hommage à l’enfant Jésus. Les trois Mages étaient des rois d’Orient.

Mag

Magnificat

Cantique de la Sainte Vierge (Luc 1, 46-55).

Mãrimuri

Malédiction

Paroles par lesquelles on souhaite du mal à quelqu’un, on appelant sur lui la colère de Dieu. v. aussi anathème.

Mãrimuri

Mandorle

Gloire ovale en forme d’amande dans laquelle apparaît le Christ de majesté à la Résurrection et au jugement dernier.

Mandorlã

Manifestation

v. théophanie.

Teofanie

Marial, e

Dédié à la Mère de Dieu: liturgie mariale, hymne mariale.

Marial; închinat Maicii Domnului

Mariologie

Discipline théologique qui traite de la Vierge Marie, la Mère de Notre Seigneur Jésus-Christ; discours sur Marie.

Mariologie

Martyr, e

Celui qui a confessé la foi dans les tourments et y a perdu sa vie; vénérable martyr désigne un moine ou un prêtre martyr; grand martyr désigne quelques martyrs plus importants

Mucenic, muceniţã

Martyre

La mort, les tourments qu’un martyr endure pour sa foi.

Martiriu

Matines

Office célébré à la fin de la nuit et au point du jour. Les jours de fêtes et les dimanches, il est uni aux vêpres (ou les grandes complies) pour former la vigile.

Utrenie

Mégalinaire

v. Magnificat.

Mãrimuri

Mégalomartyr

Grand martyr.

Mare mucenic

Menées

Recueil des offices célébrés pour les saints de chaque jour, pendant un mois.

Minee

Ménologe

Recueil des vies des saints organisé par mois, conformément au calendrier orthodoxe.

Menolog, monologhion, sinaxar

Mère de Dieu

v. Théotokos.

Maica Domnului

Messie

En araméen messiah, c’est-à-dire consacré par onction, traduit en grec par khristos.
Pour les chrétiens Jésus-Christ est le Messie, de la descendance de David, né à Bethléem, le Roi annoncé par Zacharie, le Serviteur souffrant et l’enfant Emmanuel d’Isaïe, le Fils de l’Homme d’origine céleste de Daniel. Ce Mesie, le Fils de Dieu, est la Deuxième Personne de la Trinité. Il l’a attesté Lui-même au grand-prêtre qui L’interrogeait (Mc 14, 62).

Messia

Métanie

Prosternation marquant le renoncement à soi-même pour se remplir de l’Esprit Saint; petite métanie – inclination du buste; grande métanie – prosternation jusqu’à terre. L’une et l’autre de ces métanies sont suivies d’un signe de croix.

Metanie

Métanoïa

La conversion, le repentir, le retournement du cœur, que le Seigneur nous demande (Ep 5, 14).

Pocãinţã

Ministère

Charge, activité, mission que l’on doit accomplir.

Slujire

Ministre

Celui qui a la charge d’un culte divin, qui agit au nom de Dieu.

Slujitor

Miracle

Fait extraordinaire où l’on reconnaît une intervention divine bienveillante, une merveille. Jésus-Christ manifesta Sa présence par des miracles.

Minune

Miséricorde

Œuvre de Dieu (Luc 6, 36; 2 Co 1, 3), don gratuit de Celui-ci, miséricorde signifie tendresse, pardon des infidélités qui suit le repentir des pécheurs, compassion, bonté, patience, clémence. Les pécheurs ont depuis toujours imploré la miséricorde de Dieu (Ps 50; 135; Mt 5, 7). v. grâce

Îndurare, milostivire, milã

Miséricordieux

Attribut de Dieu, Il pouvant pardonner toute faute à ses fidèles.

Iertãtor, milostiv

Monachisme

Style de vie évangélique, suivant les vœux de pauvreté, obéissance et chasteté, consacré à la prière, à la contemplation et à l’ascèse, menée par certaines gens, isolés du monde et en totale obéissance vis-à-vis d’un père spirituel.
Les Pères du monachisme sont les saints Antoine le Grand, Pacôme, Basile le Grand, Cassien le Romain.

Monahism

Myroblite

Saint dont les reliques distillent une liqueur huileuse nommée muron.

Sfânt izvorâtor de mir

Myrrhe

Résine aromatique fournie par le balsamier. L’or, l’encens et la myrrhe ont été offerts à l’l’enfant Jésus par les Rois mages.

Mir

Myrrophores, les saintes femmes

Les femmes qui, après la Crucifixion du Seigneur, se rendirent au tombeau le troisième jour pour oindre d’aromates le Corps de Jésus (Mt 27, 55). Parmi les myrrhophores il y a eu Marie de Magdala (Marie Madeleine), attestée par les quatre évangélistes; Marie, mère de Jacques (selon les Synoptiques), Salomé (selon saint Marc), Jeanne (selon saint Luc) et “d’autres femmes” (selon saint Luc). On les appelle aussi “les saintes femmes”.

Mironosiţe (femeile)

Mystère

Ce qui est tenu secret, révervé à des initiés; dogmes, vérités de foi inaccessibles à la raison. v. apophasis.
Pour les chrétiens, mystère s’applique à ce qui est au-delà de la comprehension humaine, plus profond que celle-ci; c’est la réalité divine à laquelle ils participent par la grâce du Saint-Esprit, en Jésus-Christ. Leur participation au mystère de Dieu se fait grâce aux Sacrements. v. sacrement.

Tainã, mister

Mystique

Le mystère pascal par lequel le Christ nous fait passer de la vie du monde dans Sa vie divine, dans sa Vie pleine de Résurrection.

Mistic

Narthex

Vestibule de l’église.

Pronaos

Nativité du Christ

Fête célébrée le 25 décembre. Le Verbe, la seconde Personne de la Trinité, s’est fait chair de façon réelle, pour notre salut (Jn 1, 14). L’hymne de Romain le Mélode dit: “Tu est né pour nous, Petit Enfant, Dieu éternel!” v. Incarnation.

Naşterea Domnului nostru Iisus Hristos, Crãciunul

Nef

La partie de l’Église occupée par les fidèles.

Naos

Noël

Fête de la Nativité du Christ. v. Nativité du Christ.

Crãciun

Notre Père

La prière que Jésus lui-même enseigne à ses disciples (Mt 6, 9-13; Luc 11, 1-4). Elle s’appelle aussi oraison dominicale.

Tatãl Nostru

© Universitatea din Bucuresti 2003. All rights reserved.
No part of this text may be reproduced in any form without written permission of the University of Bucharest, except for short quotations with the indication of the website address and the web page.
This books was first published on paper by the Editura Universitatii din Bucuresti, under ISBN 973-575-635-8.
Comments to:    Lucretia VASILESCU :: Last update: October, 2003 :: Web design&Text editor:    Monica CIUCIU